Adieu fibromyalgie

“Adieu fibromyalgie, au revoir mode de survie et bonjour la vie đŸ„°”

Je vais vous raconter mon parcours, mon expĂ©rience personnelle. J’attire votre attention sur ce fait, car en aucun cas je prĂ©tends avoir la recette miracle qui guĂ©rira tous les fibromyalgiques, cependant si mon vĂ©cu peut aider, orienter, servir d’encouragement, de motivation, d’espoir … alors cet article aura toute sa raison d’ĂȘtre đŸ€—

Printemps 2005, aprĂšs la naissance de mon deuxiĂšme enfant, j’ai ressenti une fatigue extrĂȘme ! les rĂ©veils Ă©taient terriblement durs, mes articulations, mes muscles me faisaient souffrir, le dos, les Ă©paules, les bras, les mains, et cette grande fatigue alors que je me rĂ©veillais d’une nuit de sommeil. Jeune maman de deux enfants, moins de 30 ans, que m’arrivait-il ??

AprĂšs avoir fait divers examens mĂ©dicaux, vu des spĂ©cialistes, un rhumatologue a posĂ© le diagnostic : “madame vous souffrez de fibromyalgie, c’est un syndrome incurable.”

Traitement proposĂ© en cas de douleurs : doliprane©, et un antidĂ©presseur. Ok mais le paracĂ©tamol Ă  forte dose c’est toxique pour le foie Ă  la longue (le mien Ă©tait dĂ©jĂ  fragile), et je ne suis pas dĂ©pressive !

Merci mais non merci fut ma rĂ©ponse, j’ai quittĂ© son cabinet complĂštement perdue, assomĂ©e par la nouvelle. Puis j’ai beaucoup beaucoup rĂ©flĂ©chi … Ce fĂ»t le dĂ©but d’un long chemin .

A cette Ă©poque je n’Ă©coutais pas beaucoup ma boussole intĂ©rieure, mais concernant l’offre du mĂ©decin le message Ă©tait trĂšs clair : je ne voulais pas, mon corps ne voulait pas de traitement mĂ©dicamenteux.

J’ai cherchĂ© du soutien auprĂšs de mes proches, j’ai rencontrĂ© le nĂ©ant. Le sentiment de solitude est fracassant et vient rajouter une douleur supplĂ©mentaire.

Je remercie d’ailleurs mon ex-mari de ne pas avoir cru ou pris au sĂ©rieux mon mal, cette fibro, car je n’ai pas eu l’occasion de m’apitoyer, ou de me reposer sur son Ă©paule, n’ayant pas l’ attention attendue de sa part lors des crises douloureuses qui me mettaient K.O. Je pense que ça Ă  Ă©tĂ© la premiĂšre chose qui m’a aidĂ© Ă  aller puiser cette force (que nous avons tous) au fond de moi.

Vous savez quand on dit “lorsqu’une porte se ferme, une autre s’ouvre” … Je rĂ©alise aujourd’hui que les portes me claquaient au nez pour que je me retrouve face Ă  moi-mĂȘme.

Le “combat”, la “lutte” commençait ! J’Ă©tais donc seule face Ă  moi-mĂȘme, avec ce truc invisible, que personne ne comprenait. Je vous passe le nombre de fois oĂč j’ai entendu “malade imaginaire”, “tu t’Ă©coutes trop”, “t’es trop sensible”…

Mon corps qu’est-ce que tu me fais lĂ  ?? Comment ça tu as mal ? Comment ça tu es fatiguĂ© ??? A 28 ans, le ressenti d’en avoir 78 đŸ˜” T’es sĂ©rieux lĂ  ??? Et bien laisse moi te prĂ©venir que tu ne vas pas t’en tirer comme ça !!! je vais chercher un travail, et tu n’auras pas d’autre choix que de me faire avancer. Car ma devise Ă  ce moment lĂ  Ă©tait ” tant que je serai debout, je marcherai et j’avancerai”.

VoilĂ  comment j’ai intĂ©grĂ© un poste de vendeuse Ă  temps plein, en alimentation biologique. J’y ai Ă©normĂ©ment appris sur l’alimentation saine, les complĂ©ments alimentaire, comment fonctionne notre organisme … J’Ă©tais dĂ©jĂ  sensibilisĂ©e Ă  une autre alimentation, car mon fils Ă©tait poly allergique Ă  cette Ă©poque. ExpĂ©rimenter un rĂ©gime sans lait, sans oeufs, sans gluten m’a permis de voir une amĂ©lioration de mon Ă©tat physique.

Je me suis constituée une bibliothÚque bien fournie sur tous ces sujets passionnants.

Petit à petit les piÚces du puzzle ont commencé à se mettre en place.

J’ai ainsi Ă©liminĂ© les produits laitiers, le gluten, le sucre, les sulfites ; j’ai fait des dĂ©tox, comblĂ© mes carences en minĂ©raux, traitĂ© l’hyperpermĂ©abilitĂ© intestinale, Ă©quilibrĂ© sa flore …

Au moment des crises les plus fortes je prenais du 5-HTP, provenant du griffonia, une plante aux vertues miraculeuses pour moi 😍🌿 Cela m’aidait Ă  mieux dormir et mon sommeil Ă©tait rĂ©parateur, de plus mes douleurs diminuaient nettement. Je pouvais vivre ma journĂ©e Ă  peu prĂšs correctement.

En parallĂšle j’ai entrepris un travail personnel avec un thĂ©rapeute exceptionnel 😍 Nous avons fait une mĂ©ga vaisselle pour nettoyer mes vieilles casseroles que je trainais 😂 autrement dit, un travail en profondeur sur la sphĂšre Ă©motionnelle.

Sur le plan Ă©nergĂ©tique j’ai Ă©tĂ© aidĂ© par une fabuleuse magnĂ©tiseuse, avant de me former Ă  mon tour Ă  l’Ă©nergĂ©tique.

Et chemin faisant j’allais mieux, un peu, puis encore mieux. J’ai eu des rechutes, aprĂšs de longs mois sans douleurs, sans crises, je repassais par un Ă©pisode intense de fibro durant plusieurs mois. Et ce fut ainsi pendant plusieurs annĂ©es, l’impression d’ĂȘtre embarquĂ©e dans les montagnes russes de la vie 🎱🎡

Ma vie a Ă©voluĂ© selon mes choix personnels (divorce, remariage, troisiĂšme enfant …), professionnels (changement d’emplois).

Plus je m’approchais de mes vĂ©ritables valeurs, plus j’Ă©coutais mes envies, faisais ce qui m’anime, plus je me sentais bien et moins la fibromyalgie faisait partie de mon quotidien. Elle venait me faire un petit coucou lorsque j’avais un choc Ă©motionnel, que j’apprenais une mauvaise nouvelle, ou lors d’un choc physique, mais le reste du temps je vivais une vie normale, je dirais Ă  98% !!! Wouuuaaaa quelle avancĂ©e, quel miracle !

Les 2% restants ont Ă©tĂ© balayĂ© grĂące Ă  la mĂ©thode NAET, et depuis je peux le dire, je l’affirme j’ai guĂ©ri de la fibromyalgie ✌Elle ne fait plus partie de ma vie.

Ce que j’ai gagnĂ© Ă  travers ce chemin, c’est la rencontre de qui je suis, c’est l’amour de Soi, c’est trouver ma mission de vie, me rĂ©aliser pleinement, c’est VIVRE 🌈

Il m’a fallu plusieurs annĂ©es pour comprendre que j’Ă©tais entrĂ©e en guerre contre moi-mĂȘme, et que cette lutte, ce combat n’avait aucun sens. Il Ă©tait question de dĂ©poser les armes et de m’aimer, tout simplement.

En rĂ©sumĂ© j’ai traitĂ© le corps physique et le corps Ă©motionnel, je me suis Ă©veillĂ©e Ă©galement Ă  ma dimension spirituelle ; nous obtenons ici un schĂ©ma holistique, ou comment traiter la personne dans son ensemble, et activer la capacitĂ© d’autoguĂ©rison dont nous sommes tous pourvu !

En espĂ©rant vous avoir transmis une part de mon optimisme lĂ©gendaire đŸ€©, je vous remercie de m’avoir lu 😊

Bises scintillantes ✹😘

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Adieu fibromyalgie”